PRESENTATION DE LA MAISON D'ACCUEIL SPECIALISEE

 

Le 1er septembre 1984, la Maison d’Accueil Spécialisée (M.A.S.) a ouvert ses portes pour accueillir, en internat, 20 personnes adultes polyhandicapées.

La MAS c’est avant tout un lieu de vie !
Les prestations proposées répondent aux besoins vitaux, tels que les soins médicaux, d’hygiène, de nourriture… ainsi qu’aux besoins psycho-socio-affectifs (relationnel, affection, socialisation, respect, partage, échanges, repères, animation, loisirs, exercice de la citoyenneté…).

Elle se compose actuellement de 12 chambres (4 individuelles et 8 doubles), 2 salles à manger communes, 1 salle snoezelen, 3 salles de bain communes dont une permettant relaxation avec baignoire spa et chromatothérapie, 2 salles d’activité.

La structure est ouverte toute l’année 7j /7, 24h/24.
L’établissement gère en interne les prestations repas, la lingerie, le ménage, l’entretien des bâtiments et des espaces verts.


Un projet d’extension des locaux verra le jour dès la fin du second semestre 2017 (début des travaux septembre 2016)

Il permettra de doter la structure de 12 chambres supplémentaires afin de proposer des chambres individuelles aux usagers accueillis.

Le personnel est composé d’infirmiers, d’Aides Médico-Psychologiques, d’Aides-Soignants.
Le soin est encadré par un médecin coordinateur. Les usagers bénéficient de 4 temps d’intervention d’un psychiatre psychologue ergothérapeute.

L’accompagnement des personnes accueillies à la MAS nécessite une adaptation au quotidien, du fait de la complexité et de la pluralité des handicaps qu’elles présentent, se traduisant généralement par une déficience intellectuelle sévère, des troubles du comportement importants (violence, agressivité verbale et /ou physique, automutilation), des troubles du langage sévère, ce qui entraine une altération de la communication et des relations.

Cela implique une vigilance accrue, de la réflexion, de la disponibilité, de l’attention, de l’inventivité dans l’approche éducative et soignante, pour déceler les besoins de ces personnes en incapacité de les exprimer, et rechercher les moyens d’apporter des réponses adaptées.

Il est important que l’ensemble du personnel de l’institution AREHA, éducatif, paramédical, services généraux et administratifs ait des qualités relationnelles et humaines indéniables. En outre, cela suppose que le personnel éducatif et paramédical développe et mobilise des qualités techniques, intellectuelles, éthiques, inhérentes à un accompagnement de qualité pour les personnes accueillies.

Cette démarche d’accompagnement s’inscrit dans le temps, temps d’observations, d’écoute, respect du rythme de vie de chacun… et dans l’espace, qui doit être structurant, sécurisant, où chacun doit respecter les différents lieux intimes et collectifs, dans et hors de l’établissement, pour permettre à chaque personne accueillie de s’épanouir, de se construire et de se situer dans la société.

Elle se traduit dans notre pratique au quotidien, par des accompagnements individuels ou collectifs, adaptés chacun, à travers les actes de la vie quotidienne, (lever/ coucher, hygiène, habillage, repas…) qui sont autant de supports éducatifs, de socialisation, d’apprentissage, de développement, de stimulation et d’éveil, d’évaluation des capacités et potentiels, que des activités plus ciblées, activités occupationnelles, loisir et détente (activités manuelles, manifestions socio culturelles…)

Notre pratique professionnelle s’élabore dans le respect du cadre juridique qui régit notre secteur : lois 2002-2, du 11/02/2005, décret n°2009-322 du 20 mars 2009, …
En s’appuyant sur les préconisations des « Guides de bonnes pratiques » de l’ANES : entre autres « qualité de vie en MAS-FAM ».
Nous l’évaluons, la corrigeons, la nourrissons, au regard des remarques, suggestions et préconisations qui font suite à l’évaluation externe qui a eu lieu en novembre 2014.

 

                          Le patio de la MAS                                                             La salle Snoezelen

 

Eléments du projet d’établissement poursuivis

o Poursuite de la mise en œuvre du dossier unique de l’usager

Depuis 2014 l’AREHA s’est doté d’un un logiciel informatique de gestion de dossier unique de l’usager : « Vision sociale – YUMI »

o Travail sur l’hygiène au quotidien

Le travail consiste essentiellement en la mise en place de protocoles infirmiers pour les toilettes, lavage des mains, prévention des risques infectieux …

o Développer les partenariats

Ces partenariats qui permettent d’enrichir le travail de l’équipe pluridisciplinaire sont formalisés par des conventions ou des adhésions : GCSMS, HIHL, CHS Esquirol (MAS St Exupéry – Pôle A Dany –traumatisé crâniens) CH St Junien… Compagnie Arabesque, Fondation Julienne Dumeste, Théâtre du Cloître de Bellac, RAPCEAL, la Fondation des traumatisés crâniens, Groupe Polyhandicap France…

o Les activités

Les activités sont pensées pour les personnes accueillies en fonction de projet personnalisé. Elles peuvent être individuelles, collectives, en interne ou en externe… Des activités plus ciblées en fonction des besoins des personnes, liés à leur pathologie sont à l’étude (structuration de la journée pour les personnes autistes ; cf mise en œuvre de projets personnalisés)
La MAS se positionne clairement depuis plusieurs années sur l’ouverture de l’établissement sur son environnement.

Par le biais des conventions partenariales signées, les usagers participent à des activités culturelles, de loisirs, de sport adapté… :

- intégration à la classe de musique adaptée pour une personne
- participation à la chorale avec un groupe du conservatoire de Villefavard avec pour objectif un spectacle commun.
- projets communs avec le foyer de vie et l’école maternelle, chorale AREHA, activités manuelles communes avec le foyer de vie et les appartements intermédiaires et de suite, séjours de vacances en commun (« transferts »), participation à différentes journées festives et à thème (repas d’été pour tous, défilé en vieilles voitures, fête de la Batteuse, fête de la musique…)
- Concerts, anniversaires …

Ainsi, chaque année des séjours de vacances sont organisés et encadrés par le personnel de la MAS ; en 2015 seules 4 personnes n’ont pas pu partir en vacances pour des raisons médicales. Nous avons privilégié pour ces personnes des activités à la journée, dans l’environnement proche.
Nous favorisons autant que faire se peut les échanges avec les autres services, ce qui permet à certains des résidants de la MAS de partir sur des séjours encadrés et organisés avec le foyer de vie.
La réflexion sur les vacances a abouti à faire le choix de séjour inter établissements, en plus des séjours organisés par l’AREHA, ce qui permet d’ouvrir d’autres perspectives de socialisation pour les résidants de la MAS.